Apprendre à lire à la maison de Gilbert Sibieude et Gilbert Castellanet

Publié le par Stef

apprendre-a-lire-a-la-maison-.gifApprendre à lire à la maison
de Gilbert Sibieude et Gilbert Castellanet
Eds François-Xavier de Guibert(2005)

216 pages

Essai, éducation

 

Résumé

"entre 21 et 35 % des enfants, à l'entrée au collège, ne maîtrisent pas le niveau minimal des compétences dites de base en lecture ou en calcul ou dans les deux domaines " C'est là que tout se joue, c'est là que se trouve la cause essentielle des échecs scolaires.
Aujourd'hui, la plupart des écoliers continuent à apprendre à lire avec une méthode semi-globale. On leur demande dans un premier temps d'apprendre des mots par cœur, de reconnaître des phrases. L'apprentissage du code alphabétique est plus ou moins tardif, ce qui ralentit les enfants, et rend l'apprentissage confus, quand il ne les bloque pas totalement. A tel point que désormais l'apprentissage de la lecture est censé être acquis en fin de CE1 ! Pourtant, dans un congrès international à Berlin sur la dyslexie, en septembre 2005, les intervenants ont conclu: " 90 % des enfants qui ont appris avec la méthode syllabique savent lire à Noël ".
Ce guide est destiné aux parents qui souhaitent apprendre à lire à leurs enfants. Il recense les meilleures méthodes de lecture syllabique, et contient de nombreux témoignages de parents qui ont appris à lire à leurs enfants. De grands spécialistes des sciences neurocognitives sont intervenus pour donner leur avis d'expert. En effet, les parents ont non seulement le droit mais le devoir d'intervenir en substitution de l'école quand elle ne remplit plus sa mission.
C'est pour eux que ce guide a été réalisé. S'ils veulent s'assurer que leur enfant saura lire, le principe de précaution exige qu'ils s'investissent dans cette " grande affaire " qu'est l'apprentissage de la lecture, comme le rappelle Jacqueline de Romilly.

 

Mon avis

Entre essai et guide, ce livre oppose les méthodes d'apprentissage de la lecture: syllabiques versus globales. Le constat est sans appel , et rejoint celui déjà  fait dans de nombreux autres ouvrages: la/les méthodes globales semblent être très contestables, en tout cas elles sont très contestées. Ici les auteurs encouragent les parents à pallier aux lacunes que ces méthodes globales pourraient engendrer en prenant eux-mêmes en main l'apprentissage de la lecture de leurs enfants. En parallèle à ceux de l'école, ou mieux,en amont,  dès la fin maternelle.
Les méthodes préconisées sont celles qui ont fait leur preuve, les syllabiques. Plusieurs sont citées avec des comparatifs quant aux contenus et aux principes pédagogiques, des avis de professionnels et des témoignages de parents. Une semble  sortir du lot, la méthode Boscher et je pense l'utiliser avec ma fille dans quelques mois

 

metode-Boscher.jpg

Commenter cet article

Lystig 09/02/2012 15:14

la méthode utilisée en CP de Grand Ange fut une catastrophe (et pas que pour lui)... son CE fut un enfer... sa dyslexie et sa dyspraxie (voire sa dyscalculie...) furent découvertes... cela va
doucement...
on apprend toujours à lire en CE2 avec des méthodes plus anciennes (Bocher, le top !)
Petit Ange en CP apprend mieux, une méthode plus "conventionnelle", des résultats...