Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro

Publié le par Stef

aupres-de-moi-toujours.jpgAuprès de moi toujours  .

de Kazuo Ishiguro  .

Folio

(Never let me go,2005)

441 pages

roman, Japon

 

Résumé

 

Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l’idée qu’ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kath s’autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Avec Ruth et Tommy, elle prend peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n’a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d’adultes.

 

Mon avis : pas encore lu

 

kazuo-ishiguro.jpgL'auteur


C'est à l'âge de 6 ans que Kazuo Ishiguro met pour la première fois le pied en Angleterre, pays qui deviendra sa patrie de coeur. Toute la famille quitte le Japon et s'installe dans le Surrey pour suivre son père, océanographe, muté afin de travailler sur les développements pétroliers de la mer du Nord. Le jeune Kazuo Ishiguro entame donc ses études au pays de Shakespeare, découvrant avec curiosité une culture si éloignée de la sienne. Avant d'entrer à l'université, il voyage pendant un an aux Etats-Unis et au Canada. Durant cette période, il se met à tenir un journal, sa première tentative d'écriture. Il s'inscrit ensuite à l'université de Kent, d'où il sort diplômé avec les honneurs en littérature et en philosophie. Il prend encore une année sabbatique pour écrire avant de finir ses études et, en 1980, il obtient un master en création littéraire à l'université d'East Anglia. Deux ans après, Ishiguro devient citoyen britannique : il est alors clair pour lui que sa vie et son oeuvre se dérouleront en Angleterre. Car plus qu'une simple langue d'adoption, l'anglais est devenue pour lui la langue de l'expression la plus profonde de son art : il la maîtrise, joue de ses subtilités à la perfection, et la préfère au japonais pour l'écriture. Son premier roman, 'Lumières pâles sur les collines', paru en 1982, lui vaut l'attention de la critique ainsi qu'un prix décerné par la Royal Society of Literature. D'autres livres suivront, renforçant à chaque fois son succès. Mais Kazuo Ishiguro ne se limite pas à l'édition : attiré par le cinéma, il écrit également des scénarios, et a vu un de ses romans, 'Les Vestiges du jour', adapté par le réalisateur James Ivory. En 2005, il faisait partie de la liste des cent meilleurs auteurs anglophones choisis par le Times.

Commenter cet article