Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Box 21 de Anders Roslund et Börge Hellström

11 Septembre 2010 , Rédigé par Stef Publié dans #Polars - thrillers (chroniques)

box21.JPGBox 21 

de Anders Roslund et Börge Hellström 
Presses de la Cité (août 2010) 
Collection Sang d'encre 
370 pages

Résumé

Lorsque Lydia est admise en urgence à l'hôpital Söder de Stockholm, les médecins découvrent avec horreur que ses blessures sont dues à des coups de fouet. Contrainte à se prostituer, la jeune Lithuanienne a été punie par son souteneur après avoir tenté de se révolter. Malgré sa souffrance, elle n'a qu'une idée en tête : se venger de l'homme qui l'a réduite en esclavage. Dans le même hôpital, le commissaire Ewert Grens est sur la piste de l'un des parrains de la mafia locale, un criminel qu'il souhaite confondre pour des raisons très personnelles. Les chemins de Lydia et de Grens ne vont pas tarder à se croiser.

Dans ce roman au réalisme brut, Roslund et Hellström font une peinture sans concession du quotidien des « filles de l'Est », ces esclaves anonymes victimes d'un trafic indigne qui arpentent chaque soir les trottoirs des grandes villes européennes. Une lecture coup de poing, dont on ne sort pas indemne.




Mon avis


Avis rapide, comme la lecture que j'ai faite  de ce livre que j'ai dévoré.
Ce fût un premier essai pour moi  avec un "polar nordique", et j'avais pourtant quelques à-priori, ayant lu ci et là que ce genre de polar était "lent" ...et j'affectionne les rythmes plutôt rapides.

 

Dès le premières pages de ce livre, j'ai été complètement absorbée , par l'intrique par elle- même d'abord, mais aussi par le rythme haletant.Les chapitres s'enchaînent rapidement, le style est alerte, moderne.

L'action se déroule sur une semaine en Suède, à Stockholm de nos jours et a pour fond les réseaux de prostitution: ces jeunes filles venus des pays de l'Est , que des rabatteurs vont chercher dans leur pays , ici la Lituanie, souvent avec la complicité de maquereaux locaux,  abusant de la confiance de ces jeunes filles en quête d'espoir et leur promettant des emplois fictifs, des nouveaux papiers. Puis dès leur arrivée , elles sont mises sur le réseau de la prostitution.

Lynda et Alena font partie de ces jeunes filles. Depuis 3 ans, elles vivent cloîtrées dans un appartement des quartiers chics de Stockholm, et pour payer leur "dette", font jusqu'à 12 passes la journée.

Et un jour de juin, Lynda est sauvagement agressée par son proxénète, le dos complètement mis en lambeaux par des coups de fouet. Le commissaire Ewert Grens et son collègue Sven sont appelés sur les lieux, rapidement rejoints par Bengt Nordwall, qui est un des seuls policiers de Stockholm à parler russe. La jeune fille est transportée à l'hôpital

Parallèlement , un jeune toxico est également hospitalisé pour une overdose due à de l'héroine trafiquée. Il est le frère d'une infirmière Lisa.

Rapidement cet hôpital va devenir le siège d'un enchaînement de drames, faisant resurgir des évènements du passé que nul n'aurait imaginés.

 

J'ai donc adoré ce polar/thriller, très réaliste malheureusement et je le conseille vivement

Et je vais m'empresser de lire le précédent opus de ces auteurs, la bête qui traite cette fois de la violence infantile

 

Note 17/20

 

Et un grand merci aux Presses de la Cité pour leur confiance

 

A noter que ce billet entre à la fois dans le challenge du 1% de la rentrée littéraire et dans celui du Tour du Monde pour la Suède

1pourcent logo3

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Erato 11/09/2010 13:45


Ca a l'air intéressant. Je vais noter le titre ^^


Stef 18/09/2010 20:38



oui, je te le conseille, il est vraiment bien