Coeurs-brisés.com d'Emma Garcia

Publié le par Stef

coeurs_brises_com_01.jpgCoeurs-brisés.com  .
D'Emma Garcia .
Ma Editions (15 mai 2012)
(Never Google Heartbreak (2011)
Traduit de l'anglais par Marie Boudewyn
387 pages
Chick lit, Angleterre

Résumé (Service de presse)

Vivienne Summers est une Londonienne d'une trentaine d'années à qui la vie sourit. Elle a un bon travail, des amis qui l'aiment et surtout un fiancé à la beauté évidente et à la carrière prometteuse qui va bientôt l'épouser (même si les noces ont déjà été annulées deux fois). Lorsqu'il rentre un soir chez eux, il lui avoue qu'il ne peut pas se marier. Pour sauver son honneur, elle fait ses valises. Elle s'installe donc dans un petit appartement et attend. Des nouvelles, un coup de fil de lui, un geste.
Elle va bientôt découvrir qu'il a rencontré une femme à la plastique parfaite et qu'ils sont sur le point de convoler. Son monde s'écroule, et ses amis vont faire ce qu'ils peuvent pour l'aider. Mais la rupture est difficile, et elle se met à imaginer un site Internet pendant ses heures de bureau, coeurs-brisés.com, où tous les coeurs en perdition comme elle pourraient trouver refuge et peut-être reprendre espoir.
Ses déboires l'amènent à abuser un peu trop du chardonnay, et elle se retrouve dans le lit de son meilleur ami Max, un peintre qu'elle connait depuis la fac, et qui l'aime en secret depuis le premier jour. Ensemble ils vont passer quelques journées merveilleuses, et Vivienne se sent enfin capable d'oublier Rob. Mais ce dernier réapparait et lui avoue qu'il ne peut vivre sans elle. La vie de rêve qu'elle s'était imaginée avec lui redevient tout à coup possible....

emma-garcia.jpgL'auteur

Diplômée en Creative Writing (écriture romanesque), Emma Garcia a déjà publié 3 livres pour enfants. Coeurs-brisés.com est son premier roman pour adultes, basé librement sur sa propre expérience de trentenaire célibataire à Londres qui a été plaquée, s'en est remise, puis est tombée amoureuse et s'est mariée. Elle écrit actuellement la suite Never Google Baby.

Commenter cet article