Contes et légendes inachevés T1: Le Premier Age de J.R.R Tolkien

Publié le par Stef

contes-et-legendes-inacheves-T1---le-premier-age.jpgContes et légendes inachevés T1: Le Premier Age

de J.R.R Tolkien

Christian Bourgeois, 1982
Pocket

(Unfinished Tales of Numenoz and Middle-Earth, posth.1980)

Fantasy, Angleterre

 

Résumé

 

D'années en années, le culte jaloux qui entourait le "Seigneur des anneaux" à sa publication dans les années 50 s'est transformé en succès universel. Les Hobbits, ce "peuple effacé mais très ancien" qui vivait quelque part au nord-ouest de l'Ancien Monde, nous sont devenus aussi familiers que les héros des contes de fées ou ceux des grandes épopées, avec Bilbo, Gandalf, Bombdil ou Galadriel, et tous les habitants de la Terre du Milieu. Magistralement restitués par son fils après la mort de J.R.R. Tolkien, les "Contes et légendes inachevés du Second Âge" prolongent et élargissent l'œuvre de l'inépuisable conteur.

 

 

 

 

jrr-tolkien.jpgL'auteur


(Angleterre 1892-1973) John Ronald Reuel Tolkien passe son enfance en Angleterre, près de Birmingham. Très tôt, il développe un goût certain pour les langues et étudie à la King Edward' s School. En 1916, à peine marié avec Edith Bratt, il est envoyé sur le front. Comme bon nombre, il perd des amis chers, et est finalement rapatrié en 1917. Employé au nouveau dictionnaire d'Oxford, il gagne un poste à l'université de Leeds. D'abord lecteur, puis professeur de littérature anglaise, il sera rappelé par la suite à Oxford où il exercera de 1925 à 1945. Philologue, il connaît une dizaine de langues et se passionne pour la mythologie. Il publie en 1937 son premier roman, 'Bilbo le hobbit', destiné à la jeunesse. Le succès est tel qu'il s'attelle à une suite. Quinze ans sont nécessaires pour bâtir le cycle gigantesque du 'Seigneur des anneaux', cette fois-ci destiné à un public plus mature. Parue en 1954 et 1955, l'oeuvre s'impose dans les années 1960 aux Etats-Unis. Egalement auteur d'essais et de divers romans, il n'a cessé toutefois d'alimenter son oeuvre la plus connue, traduite dans une cinquantaine de langues.

Commenter cet article