Culture Etat d'urgence d'Olivier Poivre d'Arvor

Publié le par Stef

culture_etat_d_urgence_01.jpgCulture Etat d'urgence .
d'Olivier Poivre d'Arvor .
Editions Tchou (05 janvier 2012)
146 pages
Essai, France


Résumé (Service de Presse)

 

Dans les années trente, en pleine dépression, l'Amérique de Roosevelt invente le New Deal, investit massivement dans la création, et assure ainsi la relance économique en même temps qu'une domination culturelle dont le Vieux Monde fait toujours les frais. Sur fond de crise et de révolution numérique, la France peut-elle encore, tête de pont d'une Europe bien timide, relever le défi, faire le pari de l'investissement et de la croissance et inventer une nouvelle donne culturelle ?
Oui, assure Olivier Poivre d'Arvor dès lors que la culture redevient au coeur d'un projet politique, comme François Mitterrand l'a incarné, un véritable choix de civilisation.

Ce New deal à la française passe par quelques axes forts : un investissement massif dans l'éducation aux arts et à la sensibilité, un pacte entre science, technologie et culture, un soutien accru à la création et une ouverture aux expressions du monde. Mais également par une plus grande démocratie culturelle, une implication retrouvée des citoyens dans l'appropriation de leur fabuleux patrimoine comme par une gouvernance pleinement assurée par les territoires.

Une certitude ressort de cet essai engagé : avec 1% de la population mondiale, une globalisation à grande vitesse et le spectre de la crise qui s'abat sur elle, la France ne se distingue désormais plus que par sa culture, sa langue, sa capacité à mener la guerre douce de l'influence, le soft power. Réveillez-vous les politiques ! A trop tarder et à préférer l'héritage des anciens à l'audace des nouvelles générations, notre pays est menacé, à très court terme, de perdre son avantage. L'état d'urgence est proclamé.

Mon avis

Olivier Poivre d'Arvor, philosophe de formation écrivain, diplomate, directeur de France Culture , frère de PPDA et pressenti pour être sur les rangs du prochain ministère de la culture si François Hollande devient président, nous livre ici un constat  bien noir sur l'état actuel de ce qui était un des fleurons de la France : sa culture.
Fort (façon de parler)  de ce bilan, il propose des solutions : et si nous faisions un New Deal à la française, s'inspirant de Roosevelt qui , dans les années 30 ,alors que les Etats-Unis subissaient de plein fouet la Grande Dépression, investit massivement dans la création culturelle via le Porc Project Administration, ce qui contribua à la relance économique et surtout fut décisif "dans la construction de l"hyperpuissance américaine dans les trois domaines que sont les industries culturelles, l'ingénierie intellectuelle ou scientifique et le marché de l'art ".

Un essai intéressant, offrant des pistes de réflexion. Un petit bémol, j'ai trouvé les propos parfois confus et j'avoue que pour certains passages,  une deuxième lecture ne serait pas superflue.


Merci aux Editions Tchou et à Gilles Paris

olivier-Poivre-d-Arvor.jpgL'auteur

Olivier Poivre d'Arvor, philosophe de formation, écrivain et diplomate, a été, dix années durant responsable de la politique culturelle extérieure du Quai d'Orsay. Il est aujourd'hui directeur de la station de radio France Culture.

Commenter cet article

DF 15/02/2012 20:11

... une lecture intéressante, parfois audacieuse: l'auteur m'a paru vouloir créer le débat, quitte à paraître un chouïa provocateur.