Francesca, T3 : Maîtresse de Borgia de Sara Poole

Publié le par Stef

francesca_la_maitresse_des_borgia_01.jpgFrancesca, T3 : Maîtresse de Borgia
de Sara Poole
Traduit de l'anglais par Patricia Barbe-Giraul
MA Editions (6 novembre 2012)

378 pages

Roman historique



Résumé

Octobre 1493. Quelques mois se sont écoulés depuis que Francesca a déjoué le complot du prêtre fou pour assassiner le pape, Rodrigo Borgia. La menace d'une guerre avec la France est toujours aussi présente et Borgia tente comme il le peut de peaufiner son alliance avec Leurs Majestés très catholiques, Ferdinand et Isabelle d'Espagne. Pour ce faire, il a envoyé son fils aîné Juan à la cour espagnole et a accueilli en échange leur neveu, Don Miguel de Herrera, qui voue aussitôt une profonde antipathie pour Francesca. En cet automne pluvieux, le pape a décidé de se rendre à Viterbe, officiellement pour y inspecter des fortifications. À peine sont-ils arrivés et installés au château que Francesca apprend qu'un assassin est en route pour Viterbe et projette de tuer Herrera pour déstabiliser Borgia.


Note de l'éditeur

Dans ce dernier opus de la trilogie des aventures de Francesca, Sara Poole mêle un contexte historique fort bien documenté à une intrigue pleine de rebondissements, tout en donnant à son héroïne une profondeur éminemment moderne, ce qui nous la rend proche et attachante. Cette fois, ce sont les Cathares et leur doctrine qui vont servir de toile de fond au complot mené contre la famille Borgia.

 

Note perso

Retrouvez mon avis sur les deux premiers tomes:

Francesca, empoisonneuse à la cour des Borgia qui fut un coup de coeur

Francesca, la trahison des Borgia que j'avis beaucoup aimé également

 

 

L'auteur

Sara Poole est le nom de plume d'une auteur qui s'est régulièrement retrouvée sur la liste des best-sellers du New York Times. Elle a récemment décidé de se lancer dans l'écriture de romans historiques, étant depuis toujours fascinée par l'Italie de la Renaissance et la famille Borgia. Cet intérêt se marie plutôt bien avec sa passion pour la botanique et plus précisément les plantes vénéneuses qui s'épanouissent tout autour de nous à notre insu. Sara vit dans le nord-est des Etats-Unis avec son mari et une ménagerie d'animaux qu'elle décourage inlassablement de brouter quoi que ce soit dans le jardin.
© agence internet

Commenter cet article

gay telephone 31/10/2015 12:03

Je me marre tjrs autant et tjrs instructif!!! continuez ce blog ! vraiment!!! merci!!!