L'échiquier du mal T1 de Dan Simmons

Publié le par Stef

l'échiquier du mal T1L'échiquier du mal T1 .
de Dan Simmons.
Folio SF (2000)
1ere parution FR Denoël 1992
681 pages
(Carrion confort 1992)
Science Fiction, Etats Unis

Résumé

Ils ont le Talent.
Ils ont la capacité de pénétrer dans notre esprit pour nous transformer en marionnettes au service de leurs perversions et de leur appétit de pouvoir. Ils tirent les ficelles de l'histoire. Sans eux le nazisme n'aurait peut-être jamais existé, et nombre de flambées de violence, tueries, accidents inexpliqués n'auraient peut-être pas ensanglanté notre époque. Car ils se livrent aussi entre eux une guerre sans merci, selon des règles empruntées à celles des échecs.
Ce sont des vampires psychiques.
L'humanité entière ne constitue pour eux qu'un gigantesque terrain de jeu, propre à satisfaire leur irrépressible soif de pouvoir et de destruction.
Mais peut-être ce jeu est-il allé trop loin. Car vient un temps où toute victime finit par se rebeller.

Mon avis : pas encore lu


dan-simmons.pngL'auteur:(source Livraddict)

Dan Simmons est un auteur d'origine américaine.Après être sorti diplômé de l'Université Washington à Saint-Louis, Missouri, en 1971, il a travaillé dans l'éducation jusqu'en 1989. Il a commencé par écrire des nouvelles et celle qui le fera connaître, Le Styx coule à l'envers, paraît en 1982. Son premier roman, Le Chant de Kali, est publié en 1985.
Il vit à Longmont, près de Denver, dans le Colorado, aux États-Unis avec sa femme Karen et sa fille. Son lieu de prédilection pour écrire est sa maison secondaire, située en pleine montagne à Windwalker dans le sud du Parc national de Rocky Mountain. Près de la maison, une sculpture de 2,43 mètres représentant le fameux Gritche des cantos d'Hypérion monte la garde.Il a reçu le Prix Hugo en 1990 pour son roman Hypérion qui forme avec La chute d'Hypérion le récit Les Cantos d'Hypérion.Son livre, The Terror1, paru en 2007 aux États-Unis (publié sous le nom Terreur en 2008 en France) est un roman d'horreur retraçant l'expédition de Sir John Franklin avec deux bâtiments conçus pour l’exploration polaire, le HMS Erebus et le HMS Terror, disparus corps et biens dans le Grand Nord en 1845. Les titres de ses livres Endymion et Hypérion sont inspirés du poète John Keats qu'il admire.

Commenter cet article