L'enfant de sable de Tahar Ben Jelloun

Publié le par Stef

l'enfant sableL'enfant de sable
de Tahar Ben Jelloun
Points (1998)
Editions du Seuil (1985)
210 pages
Roman, Maroc

Résumé

Inspiré d'un fait divers authentique, ce roman raconte la vie d'Ahmed, huitième fille d'un couple qui, sans héritier mâle, décide d'élever celle-ci comme un garçon. Découvrant peu à peu dans le trouble et l'incertitude ce qui est dissimulé aux yeux de tous, Ahmed choisit d'assumer la révolte de son père, de vivre en homme et d'épouser une fille délaissée, bientôt sa complice dans une vertigineuse descente aux enfers du mensonge social le plus fou.

Mon avis : Pas encore lu

tahar-ben-jelloun.jpgL'auteur


Tahar Ben Jellou est né au Maroc en 1944. Lors de ses études de philosophie à Rabat, Tahar Ben Jelloun connaît le début d'une répression estudiantine. En 1965, beaucoup d'étudiants manifestent dans les grandes villes du Maroc mais les autorités réprouvent, et le jeune homme est accusé d'avoir organisé les émeutes. Il est envoyé avec 94 autres de ses camarades en camp disciplinaire de l'armée en 1966. Il n'est libéré qu'en janvier 1968 et reprend ses études. Il s'exile en 1971 en France et se spécialise dans la psychiatrie sociale. Son premier recueil de poésies est publié un an à peine après son arrivée et Le Monde s'intéresse à lui. Il devient pigiste dans ce grand journal et publie un roman en 1973 'Harrouda' chez Denoël qui fait grand bruit chez les maîtres à penser comme Beckett ou Barthes. Jusqu'en 1981, Tahar continue à publier des poèmes et des articles. Son second roman 'La Prière de l'absent', puis en 1983 'L' Ecrivain public', récit autobiographique, sont de véritables succès littéraires. Egalement essayiste, Jelloun n'hésite pas à s'engager pour des causes nobles comme le problème du racisme. En 1987, il reçoit le prestigieux Prix Goncourt pour son livre 'La Nuit sacrée'. Ecrivain insatiable, Tahar Ben Jelloun écrit des dizaines d'ouvrages, dans presque tous les genres, son oeuvre poétique est d'ailleurs rassemblée en un volume au Seuil. Témoin révolté des crises du monde arabe, il publie en 1991 'La remontée des cendres', consacré aux victimes anonymes de la guerre du Golfe, et 'Le Racisme expliqué à ma fille' (1998), ouvrage traduit dans le monde entier, et même en espéranto ! Son oeuvre est peuplée de personnages marginaux, en quête d'identité sexuelle et sociale. En 2008, il est nommé au jury du prestigieux prix Goncourt.

Commenter cet article