La grande morille de Pascal Leclercq

Publié le par Stef

la-grande-morille.jpgLa grande morille

de Pascal Leclercq

Coups de Têtes (2011)

151 pages
Polar burlesque, Belgique

Résumé

Après Marzi et Outchj et Marzi à Marzi, Pascal Leclercq nous plonge à nouveau dans son univers noir burlesque. Mêmes obsessions, même sens de l'exagération chronique, même monde mafieux dans cette Belgique confrontée à ses paradoxes et ses contradictions. Dans La grande morille, les frasques de Marzi et d'Outchj finissent même par ébranler l'armée et le système de santé! Une aventure abracadabrante où sexe, drogues, meurtres, poursuites et magouilles monumentales s'enchaînent à un rythme désopilant.
La grande morille, une grande chasse aux champignongnons!

Mon avis :

Pas de réelle chronique  car j'ai abandonné au bout d'une trentaine de pages. Pourtant , lorsque l'éditeur m'a proposé la lecture de ce livre, le résumé loufoque me tentait assez. Certes le peu que j'ai lu est assez déjanté et sort des sentiers battus, mais je n'ai pas du tout accroché au style familier de l'auteur , et ne suis absolument pas arrivée à entrer dans cette histoire.
Pour ceux qui veulent en savoir plus , vous pouvez allez voir la chronique de Mysterejazz

Merci aux Editions Coups de Tête pour cette proposition de lecture!!

pascal-leclerq.jpgL'auteur

 

Pascal Leclercq est né à Liège en 1975, où il vit et travaille. Après des études de philosophie, il entame un cycle de chômage à visée culturelle, et passe plusieurs années dans le nord de l'Italie, pays qui a eu une forte influence sur son imaginaire, et avec lequel il garde de forts contacts. Poète, journaliste et nouvelliste, il est également le traducteur en français du poète italien Andrea Inglese. Il a obtenu le prix Pollack pour Demain revient de loin, et la bourse de la fondation Spes pour Un bâton. Marzi et Outchj est son premier roman.

Commenter cet article