La nuit des enfants rois de Bernard Lenteric

Publié le par Stef

la-nuit-des-enfants-rois.jpgLa nuit des enfants rois
de Bernard Lenteric
Livre de poche (1984)
Editions Olivier Orban (1981)

345 pages

Thriller, France

 

Résumé

Sélectionné parmi les meilleurs romans par toute la presse, La Nuit des enfants rois se déroule à toute allure, comme un merveilleux film, d'où l'on sort ébloui. Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies. De l'horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l'a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu'il ne soit de leur côté... Alors, s'ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, La Nuit des enfants rois.

Mon avis : pas encore lu

bernard-lenteric.jpgL'auteur


Bernard Lenteric est un écrivain français né à Paris en 1944 et décédé le 24 mars 2009 de la maladie de Charcot.
Il exerce les métiers les plus divers avant d'entrer dans le monde de la littérature. À 32 ans, il devient producteur de cinéma, notamment pour Le Dernier Amant romantique (1978) qui obtient un grand succès. En 1980, il écrit son premier livre, La Gagne (roman), puis La Nuit des enfants rois, best-seller en France, adapté pour le cinéma par Antoine Charreyron[1], où il raconte la folie destructrice de sept adolescents, à l'intelligence hors-norme, à la limite du concevable et de l'explicable.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article