La petite soeur de Virgile d'Edwige Planchin et Anne-Soline Sintes

Publié le par Stef

la-petite-soeur-de-virgile-copie-1.jpgLa petite soeur de Virgile
d'Edwige Planchin et Anne-Soline Sintes

Editions Pour penser (avril 2011)
20 pages
Album jeunesse 6ans et +


Résumé

"Quand la maîtresse a demandé combien nous avions de frères et soeurs, j'ai dit que Cassiopée était morte avant sa naissance et les autres se sont moqué de moi. Ils ont dit qu'on ne pouvait pas mourir si on n'était pas né, que ça ne se pouvait pas, et que ce ne sont pas les bébés qui meurent, mais les papys et les mamies."


Mon avis:

Je tiens tout d'abord à remercier Edwige Planchin pour m'avoir envoyé cet album. Vous pouvez la retrouver sur son blog  .

Ce livre aborde le thème de la mort, et particulièrement ici celle d'un bébé in utero. Virgile est un  petit garçon de 7 ans dont la petite soeur Cassiopée est morte dans le ventre de sa maman. Alors que la maîtresse propose aux enfants de dessiner leur arbre "génial-logique", il se demande comment y faire figurer cette petite soeur.

Avec beaucoup de délicatesse et de de sensibilité, ce livre peut aider les parents à parler  avec leur enfant de ce sujet  si douloureux et très souvent tabou dans les familles qui ont vécu ce drame .

Les mots utilisés sont particulièrement bien choisis et accessibles aux enfants car Edwige Planchin utilise leur langage et retranscrit très bien, je trouve, leurs pensées et questions, différentes souvent de celles des adultes et auxquelles ces derniers ne pensent pas forcément.

"Quand la maitresse a demandé combien nous avions de frères et soeurs , j'ai dit que Cassiopée était morte avant sa naissance et les autres se sont moqués de moi. Ils ont dit qu'on ne pouvait pas mourir si on était pas né, que ça ne se pouvait pas, et que ce ne sont pas les bébés qui meurent, mais les papys et les mamies."
"Maman m'a aussi expliqué que, quand on est mort , on ne peut plus jamais revenir. Mais moi, quand je joue avec mes poupées, je dis qu'elles sont mortes et après elles se réveillent."

Cette histoire est joliment illustrée par Anne- Soline Sintes.

Un album très trouchant que je conseille vraiment et comme le souligne très justement léditeur sur la page de pésentation de son site "L’erreur serait de croire que ce livre s’adresse uniquement aux familles endeuillées. Comprendre les épreuves traversées par d’autres permet également de se construire.

edwige-planchin.jpgL'auteur

Edwige Planchin est née en 1971 dans la région parisienne. Une enfance et une adolescence dans un petit village des Alpes, un bac littéraire à Lyon, des études en économie sociale et familiale à Dijon puis en sciences de l'éducation de nouveau sur Lyon. Elle enseigne en lycée puis auprès d’élèves en difficulté. Mariée et mère de famille, elle vit aujourd’hui à Villeurbanne. C’est le fait de devenir maman qui lui a donné envie d’écrire pour la jeunesse.

 


 

 

Commenter cet article