Le descendant africain d'Arthur Rimbaud de Victor Kathémo

Publié le par Stef

le descendant africain d arthur rimbaudLe descendant africain d'Arthur Rimbaud
de Victor Kathémo
Editions Myriapode (6 septembre 2012)
244 pages
19 €
Roman, France, Congo



Résumé

Racho est un homme originaire de Dirédoua près de Harar en Éthiopie. Sa trisaïeule, femme Amhara d'une certaine élégance, vécut une brève idylle avec Arthur Rimbaud pendant le deuxième séjour de ce dernier à Harar. Suite à la famine due à la guerre et aux problèmes de sécheresse sévissant en Éthiopie, la famille de Racho s'exila dans le Golfe de Guinée.

Comme Rimbaud, Racho fait état d'une veine artistique profonde. Il est sculpteur et offre une nouvelle vie aux bibelots et colifichets qu'il ramasse au Port autonome de Cototrou. Mais son art ne répondant à aucune règle académique, Racho a du mal à se faire accepter par ses pairs et à vivre de son art. Il va ainsi décider de tout laisser tomber et d'aller mener sa vie sur le continent de son illustre ancêtre dans l'espoir d'y recevoir, du fait de sa filiation, un abord princier. Pour ce faire, il embarque sur un navire marchand dissimulé dans un container. Débarqué au Havre, il n'a qu'une idée en tête: visiter la tombe de son ancêtre et traverser le Rhin pour élire domicile en Rhénanie. Cueilli par les policiers allemands, il se fera renvoyer en France où, pour se prémunir contre une situation de clandestinité, il sera obligé de déposer une demande d'asile politique perdant définitivement la maîtrise de son destin.

Mon avis

L'immigration clandestine: un thème d'actualité difficile à aborder tant il suscite les passions. Victor Kathémo l'aborde ici avec originalité et lyrisme, en retraçant le parcours de Racho, jeune homme éthiopien dont l'arrière-arrière-grand-mère aurait eu une aventure avec le poète Arthur Rimbaud lors d'un de ses séjours en Afrique. Racho a hérité de ce lointain ancêtre un teint un peu plus clair et une veine artistique (il sculpte avec des objets de récupération). Avec l'espoir d'y être accueilli avec certains honneurs, il décide de rejoindre, clandestinement-faute de moyens- la patrie de ce lointain ancêtre en espérant  trouver la lumière qu'il manquait jusque là à sa vie.

L'originalité de ce roman, outre son thème peu abordé en littérature, réside dans sa forme. Au récit  du parcours de Racho font écho des scènes de théâtre ; Racho y est spectateur de sa propre vie. Les personnages sont symboliques : l'immigré, le clochard, le suicidaire, la prostituée l'agent et l'agente; Ils se retrouvent sur le quai d'une gare en attente d'un train à destination de Bellevie, ce lieu imaginaire représentant les espoirs de chacun. Chacun de ces  personnages représente un aspect du parcours de Racho. J'ai beaucoup aimé la dimension évocatrice de ces passages.

Quand au parcours de Racho, c'est malheureusement celui de nombre de ces pauvres gens arrivant en France clandestinement dans l'espoir d'y trouver une vie meilleure. Après les désillusions, c'est le parcours semé d'embûches pour quitter cette situation de clandestinité, de la misère à la perte de l'estime de soi,   une vie paralysée par l'angoisse du lendemain et suspendue aux humeurs d'une administration. Pour Racho qui a laissé sa  femme Rahel  et son fils en Afrique, cela passera par la rencontre avec Catherine, une prostituée  qu'il épousera pour se couvrir d'un titre de séjour ; mais lui ayant caché sa première union, la  spirale du mensonge va s'installer , qui deviendra sans issue lorque Rahel et le petit garçon rejoindront Racho en France.

"Quand on n'a pas connu l'angoisse d'une situation de sans-papiers, on ne peut pas se rendre compte jusqu'où l'être humain est en mesure de s'apprivoiser de l'impudeur, on ne saura pas qu'un titre de séjour est comme une peu de l'âme destinée à contenir les ruades de celle-ci" (p204)

Un livre qui ne laisse pas indifférent et que je conseille vivement à  découvrir aux Editions Myriapode dès le 06 septembre 2012.

Note de l'éditeur

Un roman polymorphe qui procède par la fusion de genres à savoir la narration fictionnelle, la théâtralisation textuelle et l'injection de l'énergie poétique. Ici, le personnage central assiste à un spectacle inspiré de son parcours, un spectacle qui le désarçonne plus que tout et le pousse à la transcendance pour qu'il nous livre par ses propres mots et émotions le déroulement de sa vie. Le lecteur, témoin de ses tribulations, finit par effectuer un rapprochement entre la réalité d'une situation et le tableau qu'un artiste peut en tirer. Un ouvrage au style percutant, palpitant, obsédant où chaque phrase est un paragraphe à l'image d'un vers qui concourt à la structure d'un poème. Un livre qui s'inscrit thématiquement dans l'actualité et aborde tous les méandres de l'immigration clandestine, Arthur Rimbaud représentant l'entité qui l'a vu naître et son descendant, cet Africain francophone en quête de reconnaissance dans un pays qui a façonné son identité.


victor-kathemo.jpgL'auteur

Victor Kathémo est l'auteur de plusieurs autres ouvrages notamment: Naître ou ne pas naître Noir, bien accueilli par la presse et le public, Le train de Bellevie, finaliste du concours RFI théâtre, Fabuleuses histoires de Dounia, finaliste du Prix Pierre-Jakez Hélias et Étrange ballet des ombres, Prix du jury Saint-Estèphe et finaliste au Grand Prix littéraire d'Aquitaine.

Publié dans Avant -premières

Commenter cet article

voyance gratuite mail 30/08/2016 11:06

Un grand merci pour cet article très clair !! Belle journée