Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le doigt coupé de la rue du Bison de François Caradec

27 Mars 2010 , Rédigé par Stef Publié dans #Polars - thrillers (chroniques)

 caradec-doigt.jpgLe doigt coupé de la rue du Bison  
de François Caradec
  
Fayard  (octobre 2008)
229 pages

Résumé :

Le commissaire Pauquet, dont la devise est " in the pocket ", est chargé en haut lieu d'enquêter sur la disparition partielle d'un individu de sexe féminin. Les suspects qu'il est appelé à rencontrer, homme ou femme, aveugle ou clair voyant, chien ou chien, ont tous dans leur passé quelque chose qui ne passe pas.
L'enquête se retourne alors comme un gant (ou comme une peau de lapin) et mène Pauquet dans une direction qu'il n'avait pas prévue : deux récits se croisaient, il est seul à s'en rendre compte, mais trop tard pour arrêter le train. Tout ça pour un doigt coupé ramassé rue du Bison.


Biographie de l'auteur:

François Caradec est notamment le biographe d'Alphonse Allais, de Lautréamont et de Raymond Roussel. Membre de l'Oulipo et du Collège de Pataphysique, il a récemment publié chez Fayard le Dictionnaire des Gestes et Le Café concert.

Mon avis:

En demi-teinte

D'un côté , j'ai aimé le style de l'auteur, et sa façon de jouer avec les mots. Les personnages ont une certaine gouaille parisienne qui est bien retranscrite . La forme est plutôt traditionnelle (récits et dialogues) mais quelques chapitres sont abordés sous une forme originale.
 Le chapitre 9 par exemple, un dialogue,  est retranscrit sous la forme d'un acte de pièce de théâtre (le prénom et en dessous le texte) . Le chapitre 8, qui revient sur des évènements passés emprunte le style de la citation (avec des guillemets)
L'un des personnages a des défauts de prononciation,
 -" Caisse tue vieux, aille halle doigt d'alle houx est l'voeu, sept flammes" (et d'autres phrases, pas nombreuses heureusement, mais qu'on arrive finalement à décrypter en les lisant à haute voix)
Très sympathique également le chapitre où le narrateur est un chien et dont certaines phrases sont ponctuées par ouarf.

Je n'ai par contre pas adhéré  à l'histoire,  et me suis trouvée un peu perdue avec certains personnages. 

Ceci étant , je suis curieuse de découvrir cet auteur dans d'autres exercices; j'ai vu qu'il avait en autres , écrit des bandes dessinées en prose ( dont Monsieur Tristecon, chef d'entreprise et Nous deux, mon chien dont les titres m'inspirent)

Note 12 /20
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
<br /> Bof, il ne me tente pas ... j'attends que tu lises un autre titre plus attirant de cet auteur.<br /> <br /> <br />
Répondre