Le labyrinthe de Poutine de Steve Levine

Publié le par Stef

le_labyrinthe_de_poutine_01.jpgLe labyrinthe de Poutine , La Face obscure de la Nouvelle Russie

de Steve LeVine
Editions Zofia de Lannurien ( mars 2012)
312 pages
Document

 


Résumé

S'appuyant sur plus de neuf années d'investigations dans l'ancien bloc soviétique, Steve LeVine dresse dans Le Labyrinthe de Poutine le portrait fascinant et menaçant d'une Russie moderne dirigée par un ex-officier du service de contre-espionnage local du KGB parvenu au sommet de l'État en 1999. Restaurant un régime présidentiel fort, Vladimir Poutine exerce dès lors une politique autocratique inspirée de l'empire tsariste, mettant fin à une période de libéralisation instaurée par la perestroïka. Ayant dû quitter le Kremlin après deux mandats consécutifs en 2000 et 2008, Poutine alterne ses prérogatives avec celles de Dmitri Medvedev pendant quatre ans, le temps pour lui de lancer un nouveau défi aux Russes et à l'Occident en préparant son retour sur la scène présidentielle en 2012.
Le Labyrinthe de Poutine traite également de la mort en Russie, celle de personnes considérées comme « ennemies de l'État » et assassinées dans l'indifférence coupable du Kremlin. Steve LeVine revient notamment sur les événements de la tragique prise d'otages de Nord-Ost qui se solda par 130 victimes, dont 10 enfants. Sur la base d'entretiens avec des témoins oculaires, proches parents et amis des victimes, il décrit la vie et la mort de 6 Russes dont Anna Politkovskaïa, Alexandre Litvinenko et Paul Khlebnikov. Dans le même temps, il sonde l'âme d'un peuple russe scarifié quotidiennement par la violence meurtrière de réseaux secrets.
Steve LeVine mène son enquête au travers d'un labyrinthe tortueux, celui d'un pouvoir moscovite hostile à l'Occident, examinant autant les enjeux politiques majeurs qui contribuent à cette confrontation que le choc émotionnel produit par une série de meurtres et agressions envers tous ceux et celles qui rêvent d'une société plus juste en Fédération de Russie.


Mon avis
Sous titré "la face obscure de la Nouvelle Russie", ce document est le fruit de neuf années d'enquêtes menées par Steve Levine, journaliste passionnée de géopolitique. En novembre 2006, Alexandre Litvinenko, un ex-espion russe vivant en exil à Londres, décède d'une maladie inconnue . Les analyses montreront qu'il a été empoisonné au polonium 210, un poison très puissant et extrêmement rare . Or , juste avant de tomber malade, il avait dîné avec un contact prétendant détenir des preuves reliant le gouvernement de Vladimir Poutine à l'assassinat de la journaliste et opposante russe Anna Politkovskaïa.
Litvinenko-1.jpg

De la prise d'otages dans un théâtre de Moscou le 23 octobre 2002 organisée par des activistes tchétchènes qui fit plus de 300 morts parmi les 800 otagesdu fait du gaz anesthésiant destiné à neutraliser les terroristes, en passant par les assassinats des journalistes Anna Politkovskaïa ou Paul Klebinov, jusqu'à l'empoisonnement d'Alexandre Litvinenko, Steve Levine nous entraîne dans la toile du système Poutine, cet homme venu de nulle part, ayant gagné sa réputation auprès des puissants de la Russie par son dévouement indéfectible au système en place et qui, au terme d'une ascension fulgurante,  succéda à Boris  Eltsine en 2000 à la présidence de la Fédération de Russie . Obligé de laisser sa place en 2008 à la fin de ses deux mandats successifs, ils s'arrangea pour qu'un de ses fidèles le remplace (i.e Medvedev dont Poutine fut le bras droit pendant la présidence de ce dernier) pour mieux revenir en 2012.

"Le labyrinthe de Poutine propose une chronique de la violence dans la Russie d'aujourd'hui, pays qui semble peu désireux, ou incapable, d'échapper à son terrible passé . ....L'ensemble des témoignages dépeint un troublant climat d'assassinats et de violences et donne la nette impression, que l'État russe sous Poutine en est , au moins partiellement , responsable" (p 28)

Un livre intéressant , documenté , qui montre une Russie à deux visages. D'un côté, celle du redressement économique dont Poutine fut l'instigateur (bien aidé par la flambée des prix des matières premières et particulièrement du gaz) et d'un autre une face beaucoup plus obscure, avec une Russie enchaînée à la violence de son passé.

Note de l'éditeur


La parution de ce livre avant les élections en Russie en avril 2012 devrait répondre à une demande évidente suscitée par la polémique liée à la personnalité même de Poutine. L'originalité de cette enquête est que l'auteur non seulement dresse le portrait informé de la Nouvelle Russie de Poutine et qu'en même temps il sonde l'âme du peuple russe, son rapport au pouvoir, son penchant au fatalisme, sa force intérieure face à l'autocratie et la violence.

steve-Levine.jpgL'auteur


Journaliste passionné de géopolitique et contributeur du célèbre magazine américain Foreign Policy créé en 1970, Steve LeVine pose les questions essentielles sur le fonctionnement de nos sociétés, invitant toujours au débat et à la discussion.
Dix-huit années de journalisme à l'étranger ont occupé la vie de Steve LeVine, en débutant par onze ans au coeur de l'ancienne Union Soviétique. D'abord correspondant étranger aux Philippines pour Newsday entre 1985 et 1988, puis au Pakistan pour le journal Newsweek entre 1988 et 1991, Steve LeVine exerce son métier de directeur de la publication et rédacteur chargé des Affaires Etrangères au journal Businessweek à Washington. Fort de son expérience pour le New York Times et Newsweek dans la région de l'Asie Centrale et du Caucase, il se voit confier une mission de journaliste correspondant basé à Almaty et Bakou pour le Wall Street Journal
Occupant également la fonction de professeur rattaché au département des Affaires Étrangères de l'Université de Georgetown, Steve LeVine y enseigne les questions traitant de l'énergie et de la sécurité. Il explore ainsi les guerres économiques et politiques liées à l'approvisionnement énergétique mondial, notamment au travers de son livre The Oil and the Glory paru en 2007.
Steve LeVine est marié et père de deux enfants.

Commenter cet article