Le requiem des Abysses de Maxime Chattam

Publié le par Stef

requiem-des-abysses.jpgLe requiem des Abysses

de Maxime Chattam

(Léviatemps, Tome 2)

Albin Michel ( mai 2011)
454 pages

Thriller Historique, France

 

Résumé


Au début des années 1900, la France est en proie à d’étranges phénomènes. A Paris, les momies disparaissent des musées, les médiums succombent à des morts mystérieuses, et les rumeurs les plus folles courent les cercles occultes. A quelques kilomètres de là, dans les campagnes, une chose sans nom décime des familles entières selon des rites d’une infinie barbarie.

Hanté par ses propres démons, fasciné par le Mal, le romancier Guy de Timée se lance à la poursuite de la créature.

Après Léviatemps, le nouveau thriller de Maxime Chattam nous entraine des brumes du Vexin à celles d’un Paris ésotérique dans un terrifiant voyage dans le temps et le doute.

 

 

Mon avis :

 

Deuxième volet du diptyque Leviatemps, le livre éponyme que j'avais lu il y a quelques mois et chroniqué ICI, le requiem des abysses est sans nul doute le meilleur thriller qu'il m'ait été donné de lire en ce premier semestre 2011.

 

On retrouve les personnages principaux du premier  tome, Guy de Timée et le belle Faustine quelques 6 mois après que nous les ayons quittés à la fin de Léviatemps (soit en 1900) . Retirés à a campagne chez un notable rencontré à Paris, ils  tentent tant bien que mal de se remettre des évènements vécus pendant l'Exposition Universelle (cf tome 1) . Mais le répit sera de courte durée ; les membres d'une famille de paysans sont atrocement assassinés dans une mise en scène macabre. D'autres meurtres vont suivre. Pendant le même temps à Paris, de momies semblent s'être volatilisées et de médiums sauvagement assassinés.. Voilà très rapidement le pitch introductif .


Je conseille vivement de lire le premier tome avant celui là, car , même si la première partie du Requiem des Abysses peut se lire indépendamment, la seconde en revanche fait de nombreuses références au premier volet .

Un thriller très sombre, une atmosphère étouffante à la limite de mettre mal à l'aise,  une écriture et une  mise en page remarquables, des rebondissements nombreux, et des remises en cause des certitudes qu'on pensait  avoir acquises à la lecture du premier opus.;  vous l'aurez compris , j'ai adoré. J'oserai même dire que le 1er tome plante le décor de ce second.

Bref un thriller magistral dans lequel Maxime Chattam nous entraîne avec lui dans sa quête du Mal . Un gros gros coup de coeur

 

NB: Pour ceux qui veulent découvrir cet auteur, je conseillerai plutôt la trilogie du mal , plus simple d'accès (vous pouvez retrouver les liens vers mes chroniques sur ces livres dans les pages de mon blog "auteur en C"). et à déconseiller également aux "âmes sensibles "comme on dit, ou aux non-initiés à ce genre littéraire.


 

 

Maxime-ChattamL'auteur

Né en 1976, enfant discret, Maxime Chattam grandit en région parisienne. Il n'est pas particulièrement brillant à l'école mais se passionne pour le cinéma. A quatorze ans, après avoir regardé le film 'Stand by Me', il se met à le réécrire en rajoutant des péripéties. Il découvre le livre 'Le Seigneur des anneaux' et les romans de science-fiction de Stephen King notamment. Il suit le cours Simon, devient figurant dans un spectacle de Robert Hossein, et joue dans plusieurs téléfilms. Son premier livre, plein d'humour, s'intitule 'Le Coma des mortels'. Il fait plusieurs petits boulots et reprend ses études de lettres modernes à la fac. Pour se faire connaître du milieu du livre, il devient libraire mais n'a toujours pas envoyé de manuscrit aux maisons d'édition. Il suit une formation de criminologie pendant un an où il étudie la psychiatrie criminelle, la police technique et scientifique et la médecine légale. Il assiste même à des autopsies et rencontre des spécialistes pour préparer son roman. Toujours libraire, il consacre ses week-ends à son projet de thriller. Il rédige 'L' Ame du mal' en 2001 et l'envoie à trois maisons d'édition. Un soir, Michel Lafon le contacte et lui propose de signer un contrat. Ce sera le premier roman, en 2002 de 'La Trilogie du mal '. Le deuxième tome , 'In Tenebris' sort en mars 2003 alors qu'il est déjà en train d'écrire 'Maléfices', le dernier volet qu'il publie en 2004. Il publie sous le pseudonyme 'Maxime Williams 'un roman fantastique 'La 5e clé' (en 2003 aux éditions GF-Le Masque), auréolé du prix du roman Fantastic' Art du Festival de Gerardmer 2003. Sous la devise à chaque année son roman, Maxime Chattam publie 'Le Sang du temps' en 2005, puis s'attèle à une nouvelle saga 'Le Cycle de l'homme ', chez Albin Michel qui devient son nouvel éditeur : 'Les Arcanes du chaos' en 2006, 'Les Prédateurs' en 2007 et 'La Théorie Gaïa' en 2008. La même année que 'La théorie Gaïa', il entame une nouvelle trilogie, 'Autre-Monde ': 'L' Alliance des Trois' en 2008, 'Malronce' en 2009, et 'Le Coeur de la Terre' en 2010. Il publie 'Léviatemps' en 2010, roman qui appelle lui-aussi à une suite. Début 2011, il annonce sur son site officiel la parution prochaine (probablement en mai 2011) du 'Requiem des Abysses', roman directement lié à son prédecesseur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

silvi 07/06/2011 20:10


je lirai bien la suite du 1er tome que j'avais bien apprécié, mais quand même beaucoup moins sombre et noir que la trilogie ; en revanche à la lecture de ton billet celui-ci semble très prometteur


silvi 22/05/2011 19:00


j'ai lu récemment leviatemps, je "m'attaquerai" prochainement à celui-ci