Les chroniques de l'Imaginarium Geographica T2 : La croisade des enfants perdus de James A. Owen

Publié le par Stef

la-croisade-es-enfants-perdus.gifLes chroniques de l'Imaginarium Geographica T2 : La croisade des enfants perdus

de James A. Owen

Bayard  jeunesse (aout 2011)

376 pages

(The Chronicles of the Imaginarium Geographica, tome 2 : The Search iof the Red Dragon, 2008)

Fantastique, jeunesse, EU

 

 

Résumé


1926. Neuf ans après leur première expédition dans l'Archipel des Rêves, les Conservateurs de l'Imaginarium Geographica, John, Charles et Jack, décident d'y retourner pour percer un nouveau mystère : on a enlevé tous les enfants de l'Archipel. Le seul indice dont ils disposent est le message que leur a délivré une étrange fillette ailée : " La Croisade a commencé".  Au cours de leur fabuleux voyage qui les conduira de la demeure londonienne de l'auteur de Peter Pan jusqu'aux enfers où rôdent les Titans des mythes grecs, les trois amis apprendront que les vrais héros sont ceux qui ont su grade leur âme d'enfants..

Une nouvelle aventure au coeur des mondes nés de l'imagination de grands écrivains

 

  Mon avis

Il y a un an environ, en me promenant sur la toile, je suis tombée sur cette bande annonce de livre qui m'avait intriguée:



Je me suis hâtée de me procurer le livre en question: Les Chroniques de l'Imaginarium Geographica T1: L'archipel de rêve de James A Owen et ce fut un véritable coup de coeur ( que vous pouvez retrouver sur cet article)
Les mois suivant cette lecture, régulièrement, je guettais la sortie du 2eme Tome . Et en un belle journée de fin août, en ouvrant ma boite aux lettres, Il était là (un immense merci aux Editions Bayard)

Près de 10 années se sont écoulées depuis la première rencontre de John, Charles et Jack. A l'époque, ils avaient été désignés Conservateurs de l'Imaginarium Geographica, ce livre écrit et complété au fil des siècles par leurs illustres prédécesseurs , et atlas de L'Archipel des Rêves, ce monde parallèle au nôtre, composé d'îles, et qui avait eu une forte influence sur le nôtre sans que le commun des mortels ne s'en rende compte.
Alors qu'ils ne s'étaient pas revus depuis leur premier voyage dans l'Archipel des Rêves, nos trois conservateurs vont reprendre du service  : les enfants de l'Archipel ont mystérieusement disparu et semblent avoir été enlevés..

Quel plaisir ce fût de me replonger dans  cette série. J'ai été à nouveau totalement conquise . Comme le premier tome, ce livre est bourré de  références à la mythologie (Icare,  Dédale, Thésée...)  à la littérature  ( Dante, Francis Bacon,  JM Barrie et son fameux Peter Pan ou Hamelin et son joueur de flûte... , aux en passant par les légendes arthuriennes et même urbaines (les Croatoan). James Owen fait cohabiter toutes ces références à l'imaginaire en un ensemble extrêmement cohérent.

Le style est  très fluide, les chapitres bien découpés donnent du rythme à la lecture; dialogues et descriptions alternent. Les personnages sont attachants et travaillés.

Ce livre est classé dans les ouvrages jeunesse mais en tant d'adulte , j'ai pris un énorme plaisir ( en même temps, je suis consciente que je souffre parfois du syndrome de Peter PAn).

 

Coup de coeur et bien sûr j'attends la suite avec impatience ( Aux États-Unis , 5 tomes sont déjà parus , et 2 prévus pour 2012 et 2013, ainsi qu'une adaptation cinématographique.

 

james_owen.jpgL'auteur


James A. Owen a créé Taliesin Press en 1992. Leur première publication, un comics réalisé par Owen lui même, ne s’est pas vraiment imposée, et la maison d’édition a même failli couler lorsqu’il a perdu l’usage de sa main de dessin dans un accident de voiture. Ce fut finalement le début de la gloire quand des auteurs plus connus terminèrent le scénario qu’il avait dessiné de sa main gauche. En 1994, James fut élu parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde du comics. La machine était lancée.
En 2003, James publia son premier livre, il fut nominé pour plusieurs prix renommés. Il poursuivi en 2006 par une trilogie, The Imaginarium Geographica (qu’il illustre par ailleurs) retraçant la découverte de mondes magiques par Tolkien, Lewis et Williams durant leur jeunesse. Une adaptation cinématographique est déjà en projet. (source Elbakin.net)

Publié dans Jeunesse (chroniques)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article