Les sept crins magiques et autres contes de Palestine de Praline Gay-Para et Louise Heugel

Publié le par Stef

les-septs-crins-magiques-et-autres-contes-de-Palestine.gifLes sept crins magiques et autres contes de Palestine  .

de Praline Gay-Para et Louise Heugel  .
Editions Syros (13 octobre 2011)
91 pages
Contes, enfants, Palestine, 7 ans et +

 

Résumé (éditeur)

Il était ou il n'était pas, il était il y a très longtemps de cela... Un ogre dont le pouvoir résidait dans les trois cheveux qui se dressaient sur sa tête. Un frère qui voulait tant que sa sœur soit heureuse qu'il accepta d'aller chercher pour elle le jasmin qui danse, l'eau qui chante et l'oiseau avisé. Un vieil âne un jour pris d'une furieuse envie de chanter à tue-tête. Sept princesses qui demandèrent toutes ensemble à leur père de les marier. Deux frères fort intelligents et pourtant incapables de se partager leur héritage...Ces contes sont le fruit d'une alchimie que seul un pays comme la Palestine, où se sont succédé et croisés tant de peuples, de religions et de cultures, pouvait engendrer.Les illustrations lumineuses de Louise Heugel se prêtent à merveille à la magie de ces contes populaires.

 

Mon avis

Praline Gay- Para, spécialiste de l'ethnolinguistique , nous propose ici un recueil de 8 contes palestiniens

- Les deux frères
- L'ogre Ghaddar
- L'ami reconnaissant
- L'homme paresseux cherche sa chance
- Le jasmin qui danse, l'eau qui chante et l'oiseau avisé
- Le dromadaire et l'âne
- Les sept crins magiques
- Le partage de l'héritage


Ces contes proviennent d'un collectage mené dans la région de Bethléem en 2008 . Certains ont été recueillis oralement et ont fait l'objet d'une transcription, d'autres étaient déjà traduits et ont été adaptés des traductions anglaises.
Les illustations yrès typiques de Louis Heugel viennent enrichir ces pages.



Un livre de contes à découvrir aux Editions Syros, dans la collection Albums Paroles de Conteurs

Extrait de La préface de Praline Gay -Para


Pour les Palestiniens, la mémoire est un enjeu majeur de leur avenir. Elle est la preuve  d'une culture millénaire, dans un contexte politique où leur existence est niée au quotidien. Certaines rassemblent des noms de villages disparus et des recensements des populations , d'autres des pièces de monnaies anciennes, d'autres encore des titres de propriété , des tissus, des photos, des objets divers, comme preuves irréfutables d'un patrimoine qui se perpétue.

Tous se souviennent de contes entendus dans leur enfance. Même si les évènements tragiques qui sont leur quotidien occupent les échanges familiaux et sociaux, les contes de tradition orale ne sont jamais loin dans leur lmémoire.
Il suffit de réveiller les imaginaires et les souvenirs, les contes jaillissent , parfois intacts, parfois aussi fragmentaires : une seul image persiste et permet de reconstituer le récit..

 

praline-gay-para.jpgL'auteur


Praline Gay-Para, d'origine libanaise,  est une conteuse d'aujourd'hui. Elle aime tisser le merveilleux et le quotidien, dans les contes et les récits urbains contemporains. Elle raconte pour tous les publics des histoires des cinq continents.

D'autres informations sur son blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article