Léviathan T1 : La chute de Lionel Davoust

Publié le par Stef

leviathan-t1-La-chute.jpgLéviathan T1 : La chute  .

de Lionel Davoust  .

Don Quichotte (22 septembre 2011)

402 pages

Thriller, Fr

 

Résumé


Il est des révélations auxquelles l'esprit humain ne saurait se frotter sans chanceler.
1984, aux larges des côtes canadiennes. Surpris par une redoutable tempête hivernale, le ferry Queen of Alberta fait naufrage. Parmi les rares rescapés de cette catastrophe, le petit Michael Petersen, sept ans, a vu ses parents disparaître sous ses yeux.
2011, Los Angeles. Michael, devenu adulte et père d'un petit garçon, est un homme tempéré et attaché à ses responsabilités familiales. Pourtant, il nourrit à l'égard de cette mer qui lui a tout pris une fascination mêlée de peur. Devenu chercheur en biologie marine, il se porte volontaire, malgré l'appréhension et la culpabilité d'abandonner les siens, pour une mission dans les glaces de l'Antarctique. L'occasion pour lui de consolider sa position au sein de l'unité scientifique du professeur Briard et, plus obscurément, de surmonter enfin ses phobies.
Il ignore cependant que sa quête personnelle va avoir des répercussions inattendues au sein d'une puissante organisation secrète, dont il ignore jusqu'à l'existence : le Comité... et chez l'un de leurs agents : Megan, sa femme.
Car Megan, alias Masha, mène de son côté un triple jeu. Épouse aimante et mère du fils de Michael, elle cache, sous une activité professionnelle envahissante qui lui sert de façade, un tempérament de guerrière. Chargée par le Comité de veiller à la bonne marche d'une machination dont elle est complice, elle oeuvre pour un complot dont l'enjeu, l'objet et le principal adversaire ne sont autres que son mari. Les directives sont claires : le chercheur, auprès de qui elle a été placée pour l'encadrer strictement, ne doit jamais atteindre l'Antarctique.

 

Note

 
Avis rapide pour ce thriller estampillé scientifique de Lionel Davoust, premier tome d'une trilogie prometteuse.

Une fois n'est pas coutume, je commence par le point qui me gêne un peu: j'ai trouvé que ce livre se terminait en queue de poisson. Habituellement dans les trilogie ou saga, même si les livres forment un tout , chaque histoire possède un début et une fin , même relative, et un cliffhanger pour mettre l'eauu à la bouche du lecteur pour la suite. Ici,  j'ai eu l'impression que l'histoire s'arrêtait net.

Ceci étant dit, j'ai beaucoup aimé l'intrigue, complexe, que je ne reprendrai pas ici, le résumé de l'éditeur étant très explicite (et en dévoile même , comme très souvent, beaucoup trop.) La Main Gauche, et son Comité  organisation ultra secrète aux agents infiltrés, n'est pas sans rappeler celles des Homme de Paille de la trilogie éponyme de Michael Marshall.

Le style fluide de Lionel Davoust m'a plu, et je l'ai trouvé très à l'aise dans les descriptions. Les scènes de mer en particulier( l'intrigue tourne beaucoup sur la phobie de Michael, ce chercheur en biologie marine, qui enfant , fût le seul rescapé d'un naufrage où périrent ses parents. Comme pour conjurer ses peurs, ou poussé par on ne sait quelle force, celui-ci s'est porté volontaire pour passer 3 mois dans un centre de recherche en Terre Adélie),

Beaucoup de zone d'ombres subsistent à la fin de ce livre , en particulier sur les desseins du Comité et le lien entre cettes organisation et Michel.. La suite dans quelques mois. Le tome 2 : La nuit est prévu pour le printemps 2013 et le Tome 3 : le pouvoir est également prêt
Merci aux Editions Don Quichotte pour leur confiance renouvellée.

.

D'autres informations sur le site de l'auteur

 

lionele-davoust.jpgL'auteur

 

Né en 1978, Lionel Davoust est à l'image de ses protagonistes : il aime suivre les chemins que l'on déclare impraticables. Ingénieur en halieutique de formation, occupant tour à tour des fonctions éditoriales et de traduction, il se consacre à la littérature depuis dix ans.

Commenter cet article

Paco 14/10/2011 22:26


Hello. J'ai également apprécié ce roman, début d'une trilogie prometteuse.. Le second tome, le printemps prochain...
Amicalement. Paco
Tu peux également découvrir ma chronique sur mon blog :-)


Paco 16/09/2011 14:20


Je vais recevoir dans quelques jours ce roman de l'éditeur. Je te transmettrai mes impressions!
Cordialement. Paco


Laure 12/09/2011 12:48


Il a l'air pas mal celui ci .. je note. :)