Neuromancien de William Gibson

Publié le par Stef

neuromancien.jpg

Neuromancien  .
de William Gibson  .

j'ai lu

La découverte (1985)
319 pages
(Neuromancer, 1984)
Science Fiction, cyberpunk, E.U

 

résumé

"La Matrice, une drogue pour tous les cablés. Aussi lorsque Case, hacker de haute volée, se voit interdire la possibilité d'y retourner, une longue descente aux enfers commence pour lui. Parce qu'il a commis l'erreur de doubler ses employeurs, ceux-ci ont détruit ses connexions neurales. Alors quand Molly et Armitage lui donnent la possibilité de s' introduire dans le rézo d' une multinationale, il saute sur l'occasion. mais dans cet univers où drogues et implants modifient les régles du jeu, semer les flics, échapper aux attentions d'un ninja et déjouer les stratagèmes d'une intelligence artificielle relèvent de l'exploit. Case est-il encore à la hauteur ?"

Mon avis : pas encore lu


william-gibson.jpgL'auteur

Fils unique, William Gibson perd son père qui s'étouffe à cause d'une bouchée mal avalée sur une aire d'autoroute : il a tout juste six ans. Il part alors avec sa mère en Virginie et un deuxième choc survient lorsque celle-ci l'envoie dans un pensionnat privé d'Arizona. Il se réfugie alors dans la lecture et découvre la beat generation à travers les écrits de Kerouac et de Ginsberg. Il devient hippie dans les années soixante et se réfugie au Canada pour échapper à la conscription pendant la guerre du Vietnam. La période punk, passée entre les Clash et les Sex Pistols, le pousse à l'écriture. Passionné de science-fiction, il se destine rapidement à ce genre littéraire et publie, entre autres, 'La Machine à différence' en 1991 et la 'Trilogie de San Fransisco' en 1996.

Commenter cet article