Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Où est donc passé le Brennus ? de Jean Dussoleil

22 Octobre 2010 , Rédigé par Stef Publié dans #Auteurs auvergnats (Chroniques)

ou-est-passe-le-brennus.jpgOù est donc passé le Brennus ? 

de Jean Dussoleil 
Préface de Jacques Rougerie

Editions ACVAM (3eme trimestre 2010) 
78 pages

 

Résumé


Le samedi 29 mai 2010, l’ASM Clermont-Auvergne vient pour la première fois de remporter le bouclier de Brennus. Le dimanche, l’accueil des Clermontois pour son équipe est gigantesque. Comme la veille c’est du délire place de Jaude. Mais le lundi matin, impossible de mettre la main sur le trophée. On cherche, on interroge, on soupçonne, il a bel et bien disparu : « Où est donc passé le Brennus ? ». Policiers et gendarmes vont mener l’enquête avec l’aide des supportrices et des supporters de l’ASM. Les clubs nationaux et régionaux vont aussi leur prêter main forte. Les autorités préfectorales et municipales apportent un précieux concours. Les télévisions, les radios, les journaux sportifs et autres quotidiens se font l’écho de cette invraisemblable disparition. Malgré toutes les bonnes volontés le bouclier reste introuvable et les Auvergnats en ont gros sur le cœur. Seul Vercingétorix sur son cheval brandit fièrement les couleurs de l’ASM. Elles flottent au vent au bout du glaive du chef gaulois. C’est peut-être là que se tient la clef de l’énigme ….

 

 

Mon avis

Le 29 mai 2010, un évènement majeur a fait trembler les terres auvergnates. Non, non, les volcans ne se sont pas réveillés, mieux que ça, l'ASM Clermont Auvergne fit nôtre le bouclier de Brennus . Champions de France de rugby, cela peut paraître bien dérisoire aux yeux de certains , mais ici, en AUvergne et qui plus est à Clermont Ferrand et ses environs, ce fut une liesse incroyable et le retour des Jaunards "à la maison" fut fêté avec euphorie" Imaginez donc, près de 100 ans qu'on l'attendait ce satané bout de bois , 10 finales perdues dont les 3 dernières de suite les années précédentes; certains parlaient même de malédiction. Et enfin le voilà...

 

asm-brennus-copie-1.jpg

C'est  2 jours plus tard soit le 31 mai 2010 que démarre cette nouvelle de Jean Dussoleil. Mais "où est donc passé le Brennus,", c'est la réflexion que se fait Lucien Pujol, le concierge du Stade Michel, l'équivalent du Chaudron de l'AS Saint Etienne. Car oui, le "fameux bout de bois" a bel et bien disparu....Et cette disparition soulève un tollé à la mesure de la liesse qu'entraina son arrivée en terres arvernes...

asm-brennus-2010.jpg

Certes ce petit livre n'est pas exempt de défauts (coquilles et ponctuation approximative), mais je l'ai trouvé attendrissant. et au delà de l'intrigue 'gentillette", on a là un très bel hommage à cette équipe des Jaunards qui nous a tant fait vibrer, dans la victoire bien sûr , mais également dans les défaites précédentes. Un bel hommage également à tous les supporters, qui soutiennent cette équipe, que ce soit dans la victoire  ou dans la défaite, tous ces petits bars des villes et village du Puy de Dome , où les habitants se rassemblent et partagent leur passion.

A noter la présence de photos à l'intérieur, ainsi qu'une belle préface de Jacques Rougerie

Bref un joli hommage  au rugby en général, à cette "'école de la vie" , qui m'a touché, étant moi-même amatrice de ce sport dans lequel j'ai baigné depuis mon plus jeune âge grâce à mon papa , dans la vie duquel il tient une place très importante

Et un grand merci aux Editions ACVAM

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
<br /> bonjour<br /> <br /> puisque vous êtes passionné(e) de lecture, je vous propose de vous intéresser à mon troisième roman, "la messe bleue", édité chez ATRIA, qui raconte une affaire très singulière et très personnelle.<br /> A voir sur le blog http://lamessebleue.centerblog.net/ ou sur le site de l'éditeur.<br /> merci<br /> bien cordialement,<br /> <br /> josé<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Merci pour votre lien, je vais regarder<br /> <br /> <br /> <br />