Si tu existes ailleurs de Thierry Cohen

Publié le par Stef

si_tu_existes_ailleurs.jpgSi tu existes ailleurs .

de Thierry Cohen.
Flammarion (16 mai 2012)
336 pages

Roman , France


Résumé (service de presse)

« Tu vas mourir du coeur en même temps que cinq autres personnes ».

Telle est l'étrange phrase que prononce Anna, la nièce de Noam Beaumont, alors qu'ils jouent ensemble. Une phrase étrange dans la bouche d'une enfant de 3 ans. Terrible, incongrue et effrayante pour ce célibataire de 35 ans obnubilé par son travail, obsédé par la mort, sujet à des angoisses dont il ne sait si elles relèvent d'une crise de la quarantaine précoce ou du drame vécu lorsque lui-même était enfant.
Dès lors, Noam est obnubilé par une seule question : quand mourra-t-il ? Une psychologue aux méthodes singulières l'assure que les propos de sa nièce recèlent une vérité reposant sur une théorie connue : la « prophétie des innocents ». Selon cette approche mystique, les prophètes ont disparu car les forces qui gouvernent le monde ne trouvent plus d'êtres suffisamment purs pour porter leurs paroles ; seuls les enfants et les handicapés mentaux possèdent, parfois, ce don. Dès lors, une incroyable course contre la montre s'ouvre pour Noam : trouver les cinq autres personnes programmées à disparaitre en même temps que lui. Mais seule la découverte-révélation du cinquième nom, à la fin de sa quête, indiquera le sens de la prophétie d'Anna. Une aventure qui le conduira, aux limites de sa raison, là où la vie peut prendre fin... et où l'amour peut renaître.

Note de l'éditeur

Un roman au suspense haletant, des personnages sincères et attachants ; une histoire d'amour étrange et envoûtante.


Note perso

J'ai découvert Thierry Cohen avec son roman Longtemps j'ai rêvé d'elle (chronique ICI) .Lecture très agréable, dans la lignée de "Levy-Musso". Merci à Gilles Paris et aux Editions Flammarion pour cet envoi.

thierry-cohen2.jpgL'auteur

Thierry Cohen a déjà écrit J'aurai préféré vivre (Plon et Pocket), Je le ferai pour toi et Longtemps j'ai rêvé d'elle (Flammarion et J'Ai lu), tous appréciés et intéressant le cinéma.

Commenter cet article

Mélo 06/05/2012 14:52

Wouaaa, il me tente bien ! même si je n'avais pas été emballée par "j'aurais préféré vivre".
:-)