Jeudi 4 mars 4 04 /03 /Mars 19:36
je-m-attache-copie-1.jpg Je m'attache très facilement
de Hervé Le Tellier

Mille et une nuits (décembre 2006)

104 pages


Résumé : (Fnac)

«Elle parle, dans le désordre, des moutons écossais, de la lande écossaise, des chardons écossais, des mouettes écossaises, il accepte, bon gré mal gré, d'aborder avec elle ce thème nationaliste et agreste.
Il l'écoute, la regarde, troublé. Tout en elle l'enchante, et notre héros s'en veut de cet enchantement qu'elle fait naître si aisément en lui, par son simple éclat, sans nul effort, et pire, sans même le souhaiter. Beaucoup sont tombés, tomberont sous son charme. Il ne lui reproche pas cette injustice, mais il en souffre. Il devine aussi que, quels que soient les efforts qu'il déploiera, lui ne l'enchantera pas. Ne jette pas un sort qui veut.»

Je m'attache très facilement est le récit clinique de trois jours d'une Bérézina amoureuse. Un homme («notre héros»), bientôt atteint par la cinquantaine, a décidé, sur un coup de tête, de rejoindre en Ecosse sa jeune maîtresse («notre héroïne»), de vingt ans plus jeune que lui. Sa visite n'est pas véritablement désirée. «Notre héros» s'en doute, mais rien ne l'arrête.
La succession drolatique de ses mésaventures et déconvenues raconte, avec une belle énergie et un sens féroce de la dérision, la plus vieille histoire du monde, celle du fantasme d'amour et de son déni.

Hervé Le Tellier est membre de l'Oulipo depuis 1992. Écrivain et poète, il est l'un des «Papous dans la tête» de France-Culture. Il a publié, entre autres, Les Amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable, Joconde jusqu'à cent (Le Castor Astral). Son dernier livre : Les Opossums célèbres, poésie curieuse.

Mon avis:

Avis mitigé pour ce petit récit
D'un côté j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur.  Le personnage principal est appelé "Notre Héros" , la jeune femme dont il est amoureux "Notre Héroïne",  (du reste il la compare à une drogue) et le compagnon régulier de la jeune dame l'Autre".
Des petites phrases ça et là  pleines d'esprit .
"Méfions-nous toujours d"un voyage trop bien préparé, ne dit aucun proverbe"
 "Mieux vaut deux amants de cinquante ans qu'un seul de cent, diront les facétieux"

Le livre est constitué d'un prologue et de 12 courts chapitres avec titres et sous-titres annonçant les différentes parties du chapitre, ce qui est plutôt sympa

Par contre je n'ai pas accroché à l'histoire de cet homme qui se rend en Ecosse 3 jours pour voir sa maitresse et qui se prend, comme on dit  des rateaux , mais persiste.

Donc je le recommande quand même .

Note :  Un  bon 13/20 car c'est vraiment bien écrit
Par Stef - Publié dans : Littérature France (chroniques)
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

 

cooltext534471765.jpg

link

blogueuses

 

Paperblog

Présentation

Recherche

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés