Je suis mort. Et alors ? de Philippe Bouvard

Publié le par Stef

je-suis-mort-et-alors.jpgJe suis mort. Et alors ? .

de Philippe Bouvard .

Flammarion, (2009)

300 pages

Essai, humour, Fr

 

Résumé


Je suis mort. Et alors ?...

« Je suis mort hier. Au seuil de l'éternité, j'ai déjà mesuré le monument de bêtises qu'on édifie à chaque fin d'existence. Moi, le premier. Encore que, par superstition, j'évitais le sujet. C'est à destination des survivants provisoires que j'ai donc décidé de tenir, durant ma première année d'éternité et avant d'être gagné par la routine posthume, mes carnets de mort. »

Des carnets qui n'ont rien de morbide tant ils manient l'ironie et assènent des vérités, tant la plume qui les trace se baigne d'encre douce-amère et évoque, avec une légèreté propice aux gravités éternelles, un sujet qui - hélas ! - s'adresse à chacun.

Des funérailles de l'auteur fort courues aux premiers jours de solitude totale dans le cercueil, des voisins de caveaux muets aux souvenirs du passé qui eux peuvent remonter à la surface, des questions sur l'âge, la maladie, Dieu, la famille, les femmes aux réflexions sur notre monde forcément profondes - puisque venues de l'au-delà -, cet ouvrage est un délice d'humour noir... autant qu'une ode à la vie.

A l'aube de ses 80 ans, Philippe Bouvard offre une formidable bouffée d'air frais littéraire, un texte sincère et hors normes qui possède une âme puisqu'il déborde d'esprit.


Mon avis


Voici un livre que je n'aurai probablement jamais lu si ma maman , qui l'a beaucoup aimé, n'avait pas insisté pour que je lui prête un moment d'intérêt.

Il m'a fallu une paire d'heures à peine pour en venir à bout et je reconnais avoir passé un bon moment même si au final, je ne peux pas dire que le fond m'ait complètement intéressée.

Philippe Bouvard, plus de 80 ans au compteur, fidèle à lui-même, fait montre ici d'auto dérision et d'humour et nous livre quelques pensées posthumes. Plus essai que véritable roman, ce livre se lit très facilement (les chapitres sont courts et très aérés)
Bref , un livre qui ne restera probablement pas dans les annales de la littérature mais qui est distrayant et fait passer un bon moment

 

philippe bouvardL'auteur

(France , 1929) Après des études de journalisme, Philippe Bouvard débute dans le métier comme garçon de courses au Figaro. En 1962, il est directeur de la page parisienne, et en 1968, rédacteur en chef de Radio-Luxembourg. Il crée ensuite 'Les Grosses Têtes', qui devient rapidement l'émission la plus populaire de la radio. Il sera par ailleurs conseiller technique à L' Express et écrira de nombreux livres, ainsi que des sketches. En 1982, il recrute des jeunes comédiens pour 'Le Petit Théâtre de Bouvard', émission devenue culte et grâce à laquelle le public découvre les humoristes de demain comme Pascal Légitimus, Smaïn ou encore Jean-Marie Bigard. En 1987, il devient directeur de la rédaction de France Soir. Cependant, en août 2000 et après 24 ans de succès, le nouveau directeur de RTL prend la décision de le renvoyer et de remplacer le présentateur de l'émission phare de la station par Christophe Dechavanne. Cette tentative pour rajeunir l'audience des 'Grosses Têtes' sera un échec. Philippe Bouvard reprendra les rênes de son 'bébé' quelques mois plus tard. Après 13.500 heures de vol radiophonique et une carrière médiatique bien remplie, il publie un livre intitulé 'La Belle Vie après 70 ans'.

Commenter cet article